Découvrir la richesse de la cuisine malaise

La Malaisie est une destination fascinante de l’Asie du Sud-Est. Elle accueille des milliers de visiteurs chaque année en raison de ses attraits culturels et naturels uniques. Parmi les merveilles à découvrir dans cette contrée, l’art de la table malaisien est à ne pas manquer. Tout au long de leur voyage en Malaisie, les globe-trotters seront conviés à se délecter de nombreux plats typiques du pays. Il convient de noter que la cuisine locale est issue essentiellement des influences autochtones, indiennes, chinoises et javanaises. Elle est également marquée par des touches portugaises, thaïes et britanniques suite aux apports des colonisateurs et des migrants antérieurs. Au cours de leur séjour, les plus fins gourmets constateront la présence de quelques ingrédients principaux dans la plupart des spécialités de toutes les régions. Entre autres éléments caractéristiques de la gastronomie malaise, le piment est très indispensable. Les petits piments rouges comme le cilipadi et les piments verts sont surtout utilisés. Par ailleurs, la noix de coco, la sauce soja, le tofu, le curcuma ainsi que la citronnelle constituent aussi des ingrédients de base.

Les spécialités très appréciées en Malaisie

Durant leur voyage Malaisie, les routards auront l’occasion de savourer de nombreux plats préférés des Malaisiens. Parmi tant d’autres, le nasilemak est à absolument déguster. Il s’agit du riz cuit dans du lait de coco et assaisonné avec des épices telles que le gingembre, la cannelle et l’anis étoilé. Cette préparation est habituellement accompagnée d’œufs pochés, de fraîches tranches de concombres, d’anchois frits, de cacahuètes croquantes ainsi que de sauce sambal. Si les plus fins gourmets souhaitent se délecter de la soupe de nouilles, ils pourront commander de l’asamlaksa dans les restaurants locaux. Celui-ci est un bouillon à base de tamarin, concocté souvent avec du poisson. Les pâtes sont plongées dans ce potage et garnies de concombre, d’une fleur de gingembre et d’ananas sur le dessus. Par ailleurs, le roti canai est un délice à consommer au petit déjeuner. C’est une crêpe croustillante et légère, confectionnée à partir de farine de blé et mijotée sur une plaque de cuisson.

Quelques desserts à déguster

Voyager en Malaisie permet de découvrir de nombreux desserts délicieux. Dans cette contrée, les routards pourront savourer surtout du durian. Ce fruit à structure douce et crémeuse est presque omniprésent sur tout le territoire. On y trouve également des cikus, des ramboutans, des dukus, des mangoustans, des papayes, des pamplemousses, des pastèques et bien plus encore. Hormis les fruits natures, les plus fins gourmets seront conviés à se délecter des préparations plus raffinées. Pour cela, l’air batucampur est à siroter dans les restaurants locaux. Il s’agit d’une boisson composée de glace râpé, de lait concentré, de sirop à sucre et des condiments comme des haricots rouges, des maïs, des arachides ainsi que des fruits.

 

Comments

comments

Laisser un commentaire