UN FOU… OU? AU PUY BIEN ENTENDU…

Nous vous proposons de venir passer un week-end dans le meilleur parc du monde

LE PUY DU FOU

Le Puy du Fou est un parc de loisirs à thématique historique situé en Vendée et fondé en 1978, par Philippe de Villiers. Il est actuellement présidé par l’un de ses fils, Nicolas de Villiers.

Le parc héberge La Cinéscénie, un spectacle nocturne assuré par des bénévoles retraçant l’histoire de la Vendée à travers la présentation de scènes de la vie quotidienne d’une famille de paysans royalistes du Moyen Âge au XXe siècle et dans lequel est présentée une vision mythifiée d’un consensus social qui aurait caractérisé, selon les dirigeants du parc, la Vendée historique.

En ce qui concerne le parc en lui-même, il reprend des éléments historiques de l’histoire de la région environnant le Puy du Fou et les adapte pour en faire des spectacles, mettant notamment à profit des animaux dressés (chevaux, rapaces, grands félins et bétail) et des effets spéciaux et pyrotechniques. Le parc est aussi un lieu de présentation des coutumes ancestrales avec un fort du Haut-Moyen Âge, un village du bas Moyen Âge, un village du XVIIIe et un Bourg du début du XXe, tous reconstitués, et où travaillent des artisans formés aux techniques de chaque époque. Le parc s’appuie également sur une école de dressage de chevaux et une académie de fauconnerie participant à des programmes de réintroduction de rapaces dans leur milieu naturel.

D’une manière générale, la plupart des personnages présentés dans les différents spectacles historiques du parc sont chrétiens et défendent leur village, leur royaume, la monarchie ou le catholicisme face à des ennemis venus de l’extérieur (Empire romain, Vikings, Anglais lors de la guerre de Cent ans, troupes républicaines lors de la guerre de Vendée…). Le parc évoque notamment le thème de la guerre de Vendée, événement marquant de l’histoire de la région, en mettant en avant certaines figures royalistes du soulèvement vendéen comme les Maupillier, le général de l’Armée catholique et royale du Bas-Poitou et du Pays de Retz François Athanase Charette de La Contrie.

En 2014, il est le second parc à thème de France par sa fréquentation derrière Disneyland Paris et ses parcs Disneyland et Walt Disney Studios. Le Puy du Fou est également un des rares parcs à thème d’Europe à avoir été distingué par un Thea Classic Awards, décerné par la Themed Entertainment Association, en 2012. Il a depuis reçu plusieurs prix et distinctions lors de l’Applause Award et des Parksmania Awards pour la qualité des spectacles, des animations ou des effets spéciaux

Grands spectacles

  • Le Signe du Triomphe (6 500 places) : en l’an 300, une dizaine de prisonniers chrétiens sont condamnés à remporter les jeux du cirque pour sauver leurs vies. Damien, un jeune centurion se bat sous leur bannière.
  • Les Vikings (3 500 places) : un village chrétien en fête est attaqué par des guerriers vikings qui surgissent du fond des eaux avec leurs drakkars pour les piller. Le spectacle met en scène des drakkars de 20 mètres de long et 10 mètres de haut, 50 animaux, 30 acteurs et 10 visiteurs invités.
  • Le Bal des Oiseaux Fantômes (3 200 places) : au temps des châteaux forts, des aigles, faucons, vautours et milans effectuent un ballet dans le ciel. Ce spectacle fait voler plus de 200 rapaces et échassiers. Le final rassemble 150 oiseaux qui volent simultanément. Les musiques utilisées sont principalement extraites de l’album Illusions de Thomas J. Bergersen (le morceau Immortal pendant la scène des Pygargues, Ocean Princess pendant la scène des vautours et charognards et Merchant Prince pour la scène finale).
  • Le Secret de la Lance (4 000 places) : au XVe siècle, Marguerite, une jeune bergère utilise une lance aux pouvoirs surnaturels que lui a offert Jeanne d’Arc pour vaincre les Anglais. Ce spectacle est rythmé par une musique originale du compositeur Carlos Núñez
  • Mousquetaire de Richelieu (3 000 places) : spectacle de duels à l’épée, de ballets flamenco et de cascades équestres, dont l’action se situe au XVIIe siècle sur les 2 000 m2 de scène du Grand Carrousel, le tout sur une musique originale composée par Nick Glennie-Smith (de 2006 à 2013) puis de Nathan Stornetta (depuis 2014).
  • Le Dernier Panache (2 400 places) : spectacle à la gloire du général de l’Armée catholique et royale de Vendée, François Athanase Charette de La Contrie, ayant combattu lors de la Guerre de Vendée contre les républicains de la Première République française, où l’on suit le destin de ce marin, héros de la Guerre d’Amérique. La musique a été composée par le suisse Nathan Stornetta.
  • Les Orgues de Feu (spectacle nocturne, 7500 visiteurs par représentation) : dans un univers fantasmagorique, des ballerines, farfadets, nymphes et musiciens glissent sur la musique de Mozart, Delerue, Bach et Bizet. (source wikipedia)

le puy du fou

 

 


WEEK-END AU PUY-DU-FOU 24 ET 25 AOÛT 2018



Comments

comments

Laisser un commentaire